Assistant Google : Véritable outil d’accessibilité ou gadget ?

Posted by
Image Assistant Google

Depuis quelques années maintenant, on assiste à une véritable guerre entre les divers assistants vocaux disponibles.

Que ce soit « Siri » d’Apple, « OK Google » signé Google ou encore, « Alexa » d’Amazon, toutes les sociétés qui se veulent branchées en ont un.

On peut vraiment manger de l’assistant vocal à toutes les sauces, dans des enceintes connectés, des téléphones, des tablettes, des télés, des Ampl A/V, des box Internet et même dans les tableaux de bord des voitures.

Dernier arrivé en date sur le marché, Orange a lui aussi franchi le pas de l’assistant vocal.

Mais aussi nombreux soit-ils, ces assistants ont-ils une vraie utilité au niveau de l’accessibilité, ou est-ce juste une mode éphémère ?

Handinewtek va tenter de répondre à cette question en étudiant d’un peu plus près l’assistant Google.

Quelques chiffres clés

Selon Google se ne sont pas moins de 500 millions d’utilisateurs qui utilisent l’assistant Google dans plus de 90 pays et en 30 langues différentes.

Ces chiffres en font donc l’assistant vocal le plus utilisé, ce qui n’est pas très étonnant étant donné le nombre d’appareils disponibles utilisant le système Android.

En effet, le système Android de Google est installé d’origine sur ses équipements, mais aussi sur la plupart des téléphones et tablettes d’autres marques majeures comme Samsung ou Xiaomi.

Juste derrière ou à égalité, on retrouve sans surprise Siri d’Apple, et un peu plus loin Alexa d’Amazon pourtant arrivée après sur le marché et sans téléphone attitré.

En France,, on estime que plus de 20 millions de personnes utilisent un assistant vocal quel qu’il soit.

On peut d’ailleurs noter que le marché des assistants vocaux s’est un peu transformé ces dernières années, avec une progression très forte des ventes d’enceintes connectées, qui occupent une part de marché estimée à plus de 1,5 millions d’utilisateurs Français.

À quoi sert l’assistant Google

Comme tous les assistants vocaux, l’assistant Google que l’on déclenche avec le fameux « OK Google » ou en appuyant sur son icône, permet de demander des choses à son téléphone ou autre.

Alors qu’au début des assistants, seuls quelques commandes de base étaient disponible, on peut dorénavant demander presque tout à son téléphone.

Entre autres exemples, l’assistant Google peut donner la météo, l’état du trafic, le programme de la journée, la liste des courses, les informations du jour et vous permet même de noter vos rendez-vous.

Depuis quelques années maintenant, avec l’essor des enceintes connectées placées dans le salon, « OK Google » est même capable de gérer la domotique de la maison et la plupart des objets connectés.

À noter, que pour le contrôle de l’environnement il faut installer Google Home sur son téléphone.

Retrouvez d’ailleurs le tutoriel Handinewtek sur les routines Google home par ici.: Créer une routine Google Home

C’est donc vraiment pratique, d’autant plus lorsque l’on est handicapé sévère, et que le contrôle vocal reste la solution privilégiée.

Assistant Google et handicap

Le fait que l’assistant Google se déclenche de manière vocale peut vraiment simplifier les choses lorsque l’on n’a pas ou plus la possibilité d’utiliser ses mains.

Outre les utilisations décrites plus haut, l’assistant vocal vous permet surtout de téléphoner à quelqu’un, ou bien d’envoyer des SMS rien qu’avec l’utilisation de la voix.

Cela sous-entend bien évidemment d’avoir le téléphone juste à côté de l’oreille, ou d’avoir une oreillette, écouteurs, casque qui s’active automatiquement en cas de communication.

Et c’est là que le bât blesse, car malheureusement, l’assistant Google n’est pas parfait pour une utilisation avec un handicap.

Même si l’assistant n’a pas été conçu à l’origine pour les personnes handicapées, on peut tout de même regretter que plusieurs options manquent à l’appel.

Comme par exemple, la possibilité de décrocher ou d’activer le haut-parleur automatiquement, qui sont indispensables pour les personnes avec un handicap, et pourtant potentiellement utile pour les personnes valides.

On peut tout de même saluer Google, qui ajoute des options d’accessibilité dans ces nouvelles version Android (ex : sous-titre automatique, et lecture des contenus) mais sans répondre réellement à une problématique de handicap.

L’assistant Google facilite vraiment l’utilisation d’un téléphone lorsque l’on ne peut pas utiliser ses mains, mais n’est pas encore une solution miracle.

Cependant rien n’est définitif car de nombreuses applications disponibles permettent de corriger les erreurs et oublis de Google, comme par exemple Tasker en test par ici :https://handinewtek.fr/telephonie/tasker-automatiser-les-taches-sur-votre-telephone-android/

Pour en revenir à la question posée par cet article, l’assistant Google est une vraie solution d’accessibilité, mais de base, avec des manques importants, que l’on peut heureusement corriger en utilisant des applications tierces.

Laisser un commentaire