Trucs et astuces Vol–5 : Contrôler son téléphone Android avec son ordinateur via SCRCPY

Posted by

Handinewtek vous a présenté il y a quelques temps déjà l’application Vysor qui permet de contrôler son téléphone sous Android avec son ordinateur, mais il existe une autre solution pour faire la même chose et gratuitement.

Il s’agit du logiciel SCRCPY qui est sous licence Apache, donc libre, et dont le développement est toujours assuré puisque la dernière version date de décembre dernier.

Handinewtek a longtemps hésité à faire un test de ce logiciel, mais étant donné qu’il ne propose pas vraiment de fonctionnalités autres que d’afficher votre téléphone sur votre ordinateur cela n’a pas semblé pertinent.

Certes ce logiciel est gratuit mais il est difficile à installer car tout doit être fait manuellement, même si il est vrai que, l’installation de scrcpy a été grandement facilité avec les dernières versions.

Mais Handinewtek est la pour vous expliquer comment installer ce logiciel sur Windows.

À noter qu’il existe aussi une version pour Linux et une version pour Mac.

Avant toute chose, vérifiez que votre téléphone est bien équipé au minimum de Android 5.0, en effet les précédentes versions ne sont pas compatibles.

Ensuite, vérifiez que les drivers de votre téléphone sont bien installés sur votre ordinateur, sinon rendez-vous à cette adresse : https://developer.android.com/studio/run/oem-usb

Par la suite, sur votre téléphone, activez le « mode développeur » pour pouvoir connecter votre téléphone à votre ordinateur et lui envoyer des commandes ADB qui sont utilisées par le logiciel.

De nombreux tutoriel sur comment activer le « mode développeur » sur un téléphone Android sont disponibles sur Internet, et notamment celui-ci : activer mode développeur

Une fois le « mode développeur » activé, vous devez revenir dans les paramètres puis aller dans l’onglet « système » et enfin aller dans les « Options pour les développeurs » pour activer le « débogage USB ».

Sur certain téléphone, comme les Xiaomi, vous devez aussi activer l’option « débogage USB (paramètres de sécurité) » qui se trouve aussi dans les « Options pour les développeurs ».

Une fois ces actions effectuées nous allons pouvoir passer à l’installation de SCRCPY.

Pour cela rendez-vous à cette adresse.

Puis, téléchargez la dernière version Zip (La dernière version disponible au moment de la rédaction de cet article est la 1.12.1).

Décompressez le fichier zip à l’endroit désiré puis ouvrez le dossier.

Voilà ce que vous devriez voir sur votre écran. (Photo ci-dessous)

Branchez votre téléphone à votre ordinateur et autorisez votre ordinateur à accéder au téléphone en appuyant sur autoriser sur le téléphone.

Maintenant, pour lancer scrcpy, cliquez simplement 2 fois sur scrcpy–noconsole ou sur scrcpy, et le logiciel devrait se connecter à votre téléphone et afficher son contenu à l’écran.(Photo ci-dessous)

À noter que vous pouvez créer un raccourci et le placer sur le bureau.

En théorie tout les fichiers nécessaires sont présents dans le dossier de scrcpy, mais si vous n’arrivez pas à contrôler votre téléphone, essayez d’installer le SDK Android que vous pouvez télécharger par ici : https://developer.android.com/studio

Mais alors, pourquoi devrais-je continuer à utiliser Vysor ?

Cette question est clairement légitime puisque ces 2 logiciels font la même chose.

Si vous êtes assez calés en informatique pour réaliser son installation alors orientez vous vers scrcpy.

En revanche, si vous n’avez pas envie de vous embêter pour l’installation alors c’est plutôt Vysor qu’il vous faut.

À noter que la version gratuite de Vysor est suffisante pour une utilisation filaire et que scrcpy est entièrement gratuit.

Le vrai seul problème de scrcpy est que son développement est lié à son développeur qui peut arrêter ce projet du jour au lendemain et nous laisser alors le bec dans l’eau.

À vous de voir donc.

Voilà pour ce nouveau Volume des truc et astuces signées Handinewtek.

Retrouvez les autres tutoriels et trucs et astuces de Handinewtek dans la rubrique Trucs et astuces.

Laisser un commentaire