Test Amazon Echo 3 : Une enceinte connectée simple et efficace

Posted by
Image d'en-tête de l'article

Un peu plus d’un an après la sortie du echo plus, Amazon a remis le couvert en sortant en octobre dernier sa nouvelle enceinte connectée echo de 3ᵉ génération.

Mais cette nouvelle enceinte connectée, qui occupe le milieu de gamme des enceintes connectées d’Amazon, vaut-elle le coup ?

Un design simple et sans fioritures

La boîte contenant echo est toute bleue (un choix surprenant qui ne rappelle pas les couleurs d’Amazon), permet de bien voir le produit à l’intérieur, et reste sobre.

Photo de la boîte de écho3

À l’intérieur, on retrouve l’enceinte connectée Amazon echo 3 sur support, bien mise en valeur.

Photo boîte de écho3 ouverte

Sous le support, dans un compartiment, on peut trouver le transformateur pour alimenter l’enceinte et une notice succincte d’installation rapide.

La première chose qui saute aux yeux quand on sort l’enceinte de sa boîte est sa taille. Très compacte, elle paraît plus petite que sur la plupart des photos disponibles sur le net.

echo 3 parait tout de même bien finie et assez solide. L’enceinte arbore un look qui ne détonne pas particulièrement parmi ses concurrents mais l’objet est en lui-même assez joli.

Photo vu de dessus écho3

Autre point positif, le halo lumineux qui entoure le haut de l’enceinte. Il affiche le statut de votre enceinte et vous indique s’il y a de nouvelles notifications. Les couleurs d’affichage sont plutôt agréables.

À noter que echo 3 est disponible en plusieurs coloris : noir, bleu, gris clair et gris foncé.

Un peu de technique

Fiche technique écho3
Capture des

D’un point de vue technique, cette enceinte connectée echo possède des dimensions assez compactes avec un peu moins de 15 cm de haut et 10 cm de large pour un poids de 780 grammes ce qui permet de la positionner assez facilement.

4 boutons sont disponibles sur le dessus :
2 boutons pour le contrôle du volume, un bouton pour couper le micro et un bouton pour activer Alexa ou pour arrêter la lecture en cours.

Car oui, l’assistant vocal intégré à cette enceinte est bien entendu Alexa.

Du côté du son, écho possède 2 haut-parleurs :
Un Woofer de 76 mm chargé des basses et du médium et un tweeter de 20 mm chargé des hautes fréquences et donc des voix.

L’optimisation Dolby est de la partie, et l’enceinte procure un son à 360° en théorie.

Du côté maintenant de la connectique, l’enceinte possède un Jack 3,5 mm que l’on peut au choix utiliser en sortie ou en entrée.

Cela permet de brancher echo à un ampli pour profiter de ses enceintes, ou de brancher un micro.

La connexion réseau se fait quant à elle au Wi-Fi 5 et l’enceinte possède aussi la connectique Bluetooth 4.2 utilisée pour la configuration et si vous souhaitez utiliser votre echo pour lire les contenus de votre téléphone portable.

Enfin, si vous souhaitez avoir un son stéréo, vous pouvez jumeler 2 Amazon echo 3 ou un Amazon echo 3 et un Amazon echo plus.

L’enceinte est aussi compatible avec le Amazon echo sub.

Une installation et une application simple

En ce qui concerne l’installation, il suffit de brancher votre enceinte connectée echo au secteur puis d’utiliser l’application Amazon Alexa que vous aurez préalablement installée sur votre téléphone.

L’installation est guidée pas à pas et cela ne devrait pas poser problème (même au moins doués!)

Une fois votre enceinte configurée pour accélérer à votre réseau sans fil, vous pouvez directement commencer à utiliser echo.

Le principal point positif de l’application, est qu’elle est particulièrement facile à utiliser avec un menu qui affiche tout ce qu’il est possible de faire avec votre enceinte.

Capture d'écran application Alexa

Certes, certaines options ne sont pas forcément à leur place, mais dans l’ensemble, on arrive a retrouver assez vite ce que l’on cherche.

Toutes les options de base d’un assistant vocal sont disponibles comme la météo, les infos du trafic, les blagues et autres questions anodines.

De plus, produit Amazon oblige, votre echo profite d’origine de tous les services du géant américain.

Il est par exemple possible d’écouter de la musique sur Amazon musique, d’écouter ses livres audio sur audible, et de savoir où en sont ses livraisons Amazon.

Comme tout assistant vocal qui se respecte, Alexa, permet d’installer des applications tierces qui sont appelées ici Skills et qui laisse la possibilité de faire évoluer son enceinte.

Capture d'écran des Skills sur l'application Alexa

De nombreuses skills sont disponibles et le catalogue est en constante évolution.

Parmi celles-ci, on retrouve par exemple la plupart des services audio (Deezer,Spotify, etc.), la plupart des radios françaises, la plupart des services de domotique ainsi que certaines applications pour se détendre, jouer, et recevoir les actualités.

Les applications de communication comme Skype, WhatsApp, etc. sont aussi présentes et echo permet de téléphoner à quelqu’un qui possède une enceinte Amazon ou l’application.

Du côté de la qualité du rendu audio, cela est assez bon quand il s’agit d’écouter des contenus parlés, en revanche quand il s’agit de contenus de type musical, on voit assez vite les limites de echo.

Le son donne un rendu fermé et l’enceinte sature assez vite quand on monte en volume.

À noter tout de même que, comme mentionné plus tôt dans l’article, il est possible de jumeler echo avec un 2e echo et/ou un echo sub pour profiter d’un vrai son stéréo.

Du côté maintenant du micro, la détection du mot-clé de déclenchement est assez capricieuse et il faut souvent soit parler assez fort soit utiliser l’intonation exacte désirée.

Il est encore plus dur de déclencher echo lorsqu’il y a des bruits de fond assez prononcés.

Cela reste un poil énervant mais à force, et avec de la persévérance, on peut arriver à s’y habituer.

Le halo lumineux, quant à lui, donne les informations de base avec un code couleur basique mais qui permet quand même de savoir si il y a des notifications.

Du point de vue de l’accessibilité, une fois que l’enceinte a été configurée avec l’aide de son téléphone, echo peut se piloter entièrement à la voix, ce qui est quand même assez pratique.

Autre point positif, une fois que echo a commencé une tâche, il est possible de lui dire d’arrêter à la voix, ce qui n’est pas le cas avec tous les assistants vocaux.

Le contrôle de l’environnement fait bien évidemment partie du lot, une fois qu’il a été configuré via l’application.

Conclusion

Plus

Les plus :

  • La facilité d’installation et d’utilisation de l’application
  • Utilisable entièrement à la voix
  • Un bon rapport qualité prix
Moins

Les moins :

  • La qualité moyenne du micro et de la reconnaissance
  • Un peu juste pour écouter de la musique
  • Quelques bugs rares mais tout de même présents

Si vous cherchez une enceinte connectée pour un rendu sonore audiophile et un micro de qualité professionnelle alors passez votre chemin.

En revanche si c’est une enceinte connectée avec un assistant performant et facile à utiliser que vous voulez alors Amazon echo 3 est tout à fait ce qu’il vous faut.

Malgré une qualité sonore assez moyenne et un micro pas forcément au top, écho peut se targuer d’être facile à installer, à utiliser, et à piloter entièrement à la voie.

De plus le rapport qualité prix est assez intéressant si vous souhaitez démarrer avec les enceintes connectées.

Handinewtek recommande donc cette enceinte connectée Amazon écho de 3e génération.

Retrouvez tous les articles de Handinewtek au sujet des objets connectés et services affiliés dans la catégorie : objets connectés/autres.

Laisser un commentaire