Bluetooth et audio : ce qu’il faut savoir

Posted by
Image d'en-tête de l'article

Vous êtes nombreux et de plus en plus, handicapé.es ou pas, à utiliser des casques, oreillettes et autres périphériques permettant d’écouter la musique de son téléphone ou bien de téléphoner en mode main libre.

Mais le Bluetooth, qui est la principale connectique permettant la connexion de son téléphone à ce type de matériel est certes pratique mais permet-il une bonne qualité sonore ?

C’est ce que Handinewtek va essayer de vous expliquer au cours de cet article.

Qu’est-ce que le Bluetooth ?

Le Bluetooth est une norme de communication sans fil à courte portée utilisant les ondes radio UHF sur une fréquence de 2,4 GHz.

Cette technologie, inventée en 1994 par le géant des communications de l’époque Ericsson, permet de connecter, sans utiliser de liaisons filaires, deux appareils comme par exemple une souris à un ordinateur ou un casque à un téléphone portable.

Le nom et le logo du Bluetooth sont inspirés d’un roi viking dont le nom était Harald Blatand soit en anglais Harald Bluetooth.

La simplicité d’utilisation de cette technologie a permis son développement rapide, jusqu’à devenir l’un des piliers de la connectivité moderne. Tout naturellement les fabricants de matériel high-tech se sont donc mis à l’utiliser pour diffuser le son.

Le Bluetooth est un type de connexion sans fil qui permet de connecter deux appareils pour les faire communiquer entre eux.

La dernière version est le Bluetooth 5.1 et la version 5.2 à été présenté au CES 2020 en décembre dernier.

Pour transmettre le son d’un endroit à un autre, le Bluetooth utilise ce que l’on appelle des codecs qui permettent que le son arrive à destination et soit restitué à vos oreilles.

Qu’est-ce qu’un codec ?

Un codec est un dispositif logiciel ou matériel qui permet l’encodage, le décodage, la compression ou le chiffrement des données en vue d’une transmission ou pour être stocké.

Lorsque vous souhaitez par exemple écouter un morceau de musique de votre téléphone dans votre casque, votre téléphone prend le fichier, puis le transforme (encodage) selon les codecs disponibles puis l’envoi à votre casque qui le re–transforme (décodage) pour vous restituer le son.

Il existe donc tout un tas de codecs utilisé par le Bluetooth pour transmettre le son selon les marques de téléphone ou de matériel et les types de fichiers, et nous allons essayer de vous les présenter.

Les codecs Audio Bluetooth

SBC

Logo SBC

Le SBC est le codec audio de base du Bluetooth et tous les appareils possédant le Bluetooth sont obligés de le proposer.
En termes de qualité, c’est le moins bon des codecs avec un bitrate maximal de 328 kb/s. De plus, comme la plupart des codecs Audio Bluetooth, il entraine une perte de données.
Attention, même si vous utilisez des codecs supérieurs, en cas de problème de connexion, c’est toujours le SBC qui sera utilisé.

AAC

Logo AAC

Le AAC est le codec audio utilisé par Apple et toutes les marques partenaires du géant américain à la pomme, comme Bose.
Il est considéré comme le descendant direct du MP3.
Lui aussi est un codec avec perte de données et avec un débit maximal théorique de 264 kb/s.
Le débit du AAC est inférieur à celui du SBC mais le son reste meilleur car c’est un codec bien plus efficace que le SBC.

Les codecs aptX

Logo aptX

Les codecs audio aptX sont un ensemble de codecs audio appartement à Qualcomm, un fournisseur de puces pour téléphone portable.
Qualcomm fournit notamment Samsung.
Parmi les principaux codecs de la marque, on peut citer :

  • aptX : c’est le codec de base de chez Qualcomm, qui est lui aussi avec perte de données et qui a un débit théorique de 352 kb/s permettant d’obtenir un son proche de la qualité CD.
  • aptX HD : c’est un codec avec un bitrate de 576 kb/s qui s’adresse aux personnes possédant des fichiers Hi–Res audio 24 bits et qui souhaitent les écouter avec un casque Bluetooth. Comme tous les autres, c’est aussi un codec avec perte de données et donc le son fourni est loin de la véritable haute définition audio.
  • aptX Low Latency : c’est un codec qui vise à diminuer la latence de la transmission pour par exemple ne pas perdre la synchronisation entre la voix et les mouvements de la bouche dans un fichier multimédia. Il est très peu utilisé actuellement.
  • aptX Adaptive : c’est un codec qui ajuste son bitrate selon la qualité de la connexion entre les deux appareils qui souhaitent communiquer entre eux. Le débit varie entre 280 kb/s et 420 kb/s et le codec limite la latence avec selon Qualcomm la même qualité sonore. Il est compatible avec les fichiers 16 bits et 24 bits (Hi–Res) et avec perte de données.

LDAC

Logo LDAC

Le LDAC est le codec audio Bluetooth propriétaire de Sony qui permet la lecture de fichiers jusqu’au Hi–Res avec un bitrate maximal de 990 kb/s. Il permet aussi de lire les fichiers qualité CD avec une qualité très proche du CD.
Comme tous les autres codecs audio Bluetooth actuels, c’est un codec avec perte de données.
Bien que ce codec soit la propriété de Sony, les autres fabricants peuvent l’utiliser gratuitement dans leurs logiciels et en payant une licence à la firme japonaise pour les accessoires (Casque, oreillette, etc.).

LHDC/LLAC

Logo LHDC

Le codec LHDC ou HWA est un codec qui permet la lecture de fichiers jusqu’au Hi–Res en Bluetooth avec un bitrate maximal de 900 kb/s.
C’est le principal concurrent au aptX–HD et au LDAC.
Ce codec a été développé par la HWA union qui compte parmi ses membres Huawei qui semble en être en ce moment la tête de gondole.
À noter qu’il existe une version du codec à faible latence avec bitrate variable qui s’appelle LHDC LL ou LLAC.
Comme pour le LDAC, tous les constructeur peuvent l’utiliser.

À noter que pour le moment, seuls les codecs LHDC et LDAC ont reçu la certification Hi–Res audio Wireless.

Les autres codecs

À cette liste de codecs déjà assez longue, il faut encore ajouter le codec audio Bluetooth propriétaire de Samsung, le Samsung SC ou Samsung HD qui possède un bitrate maximum de 512 kb/s et qui est variable, ainsi que le tout nouveau format propriétaire de Huawei le BT–UHD avec un bitrate maximum de 2300 kb/s disponible sur le haut de gamme des téléphones et accessoires de la marque en Bluetooth 5.

Pour finir, le LC3 qui a été annoncé au CES 2020 par le groupe de développements du Bluetooth devrait remplacer à terme le SBC.
Les caractéristiques du codec sont pas encore totalement connues mais il ne sera disponible qu’à partir du Bluetooth 5.2.
La société en charge du développement du codec n’est autre que le créateur historique du Bluetooth Ericsson.

Voici un graphique qui compare tous les codecs audio Bluetooth en fonction de leurs bitrate :

Graphique comparatif des codecs

Dans la pratique, ça veut dire quoi ?

Dans la pratique, cela veut dire que les fabricants de matériel audio sans fil en Bluetooth ne sont pas vraiment libres de proposer la meilleure qualité possible.

En effet, la qualité d’écoute sur un casque ou une oreillette Bluetooth ne dépend pas que de la qualité du matériel mais beaucoup du codec utilisé.

Cela veut dire que si vous possédez par exemple un fichier en qualité CD et que vous souhaitez l’écouter sur un casque possédant le codec SBC, la qualité du son obtenu sera la qualité maximum du codec SBC, soit une qualité MP3.

Cela signifie aussi que si un fabricant de matériel propose une oreillette ou un casque avec la meilleur technologie possible, la qualité sera au final limitée par le codec.

De plus, le codec utilisé doit être le même du côté du matériel émetteur (téléphone,baladeur etc.) que du côté du matériel récepteur (casque, oreillette, enceinte, etc.).

Si ce n’est pas le cas, c’est toujours le moins bon des codecs qui sera retenu.

Exemple : j’ai un téléphone qui a le codec LDAC et j’écoute un fichier en qualité CD mais mon casque n’a que le codec SBC, c’est donc ce dernier qui sera choisi et j’aurais au final une qualité MP3.

Quelques conseils avant d’acheter du matériel Bluetooth pour le son ?

La première chose à faire avant d’acheter un casque ou une oreillette ou autre matériel sonore Bluetooth, c’est de trouver les codecs Bluetooth qui sont présent sur votre téléphone ou votre matériel émetteur.

En effet, cela ne sert à rien d’acheter un casque avec un codec non supporté par votre téléphone par exemple.

Ensuite, essayez de savoir quels types de fichiers audio vous possédez ou quels types de stream audio vous écoutez.

Si vous n’écoutez que de la musique en qualité MP3 alors les codecs SBC et AAC sont suffisants.

Si vous souhaitez écouter de la musique en qualité CD, alors vous aurez plutôt besoin d’un casque possédant les codecs aptX, LDAC ou LHDC.

Enfin, si vous écoutez de la musique en qualité Hi–Res 24 bits/96 kHz alors seuls les casques LDAC et LHDC sont capables de restituer un son qui s’approche de la Hi–Res. Le codec aptX–HD est lui aussi capable de gérer un son Hi–Res avec une bonne qualité, même s’il n’a pas reçu encore la certification officiel Hi–Res. Dans tous les cas tous les codecs étant avec perte de données, vous n’aurez jamais une qualité totalement Hi–Res.

Pour finir, si vous possédez un téléphone de la marque à la pomme, ne cherchez pas, orientez-vous vers un casque AAC car c’est le meilleur codec audio Bluetooth proposé par Apple sur ses appareils. En effet, pour le moment Apple ne semble pas intéressé par le Hi–Res.

Retrouvez tous les articles de Handinewtek au sujet des objets connectés et services affiliés dans la catégorie : objets connectés/autres.

Handinewtek adresse tout ses remerciements au journaliste PP Garcia qui a gentiment répondu à nos questions.

Laisser un commentaire